Rencontre avec Ida Grinspan et l’équipe de « Mesure de nos jours » de Charlotte Delbo

« Charlotte aurait été contente si elle vous avez vues (…) C’est pas difficile, pendant que vous lisiez, j’entendais Charlotte qui parlait. »

Rencontre avec Ida Grinspan, la metteure en scène Claude-Alice Peyrottes et les comédiennes de « Mesure de nos jours » de Charlotte Delbo: Sophie Amaury, Sophie Caritté, Marie-Hélène Garnier, Maryse Ravéra et Maud Rayer, à la sortie d’une représentation au théâtre de l’Epée de bois, Paris en 2015

Rencontre avec Ida Grinspan, samedi 14 mars

Ce Samedi 14 mars 2015, à la fin de représentation de 16 heures,

une rencontre aura lieu avec Ida Grinspan* qui continue inlassablement et généreusement à témoigner et à entretenir la flamme de la mémoire. (J’ai pas pleuré-Pocket jeunesse PKJ)

Sur les 230 femmes du convoi du 24 janvier 1943, en majorité des combattantes de la résistance, 49 sont revenues dont Charlotte Delbo.

Dans Mesure de nos jours, le troisième tome de la trilogie Auschwitz et après,(éd de Minuit) Charlotte Delbo donne la parole aux survivantes pour témoigner de ce que fut pour chacune « le retour » après 27 mois de déportation.

Ce sont des récits de « revenantes », Mado, Poupette, Louise…

Seule Ida* n’a pas fait partie de ce convoi. Arrêtée en janvier 1944, à l’âge de 14 ans parce que juive, elle sera internée à Drancy puis déportée à Auschwitz-Birkenau en février 1944. Quand elle revient en France en mai 1945, elle a 15 ans et demi.

C’est dans une maison de convalescence, qui accueille des déportées, la plupart résistantes, à Mont-sur-Lausanne en Suisse, qu’Ida rencontre Charlotte Delbo.

De cette rencontre naitra une amitié indéfectible jusqu’au dernier jour de Charlotte Delbo le 2 mars 1985.